Jules Verne
Collège
Le Pontet
 

Concours « Lire ensemble »

mercredi 22 juin 2011

L’ENFANT ET LA GUERRE

Cet enfant de la guerre n’a pas connu la paix
Vivre dans la poussière, c’est tout ce qu’il connaît.
Aucun bruit de canon ne le fait sursauter
Il joue dans les gravats, s’élance pour sauter,
C’est son terrain de jeu, il ne sait pas encore
Que ce n’est pas l’endroit où l’on peut faire du sport.
Et souvent il rejoint les groupes de soldats
Qui inventent pour lui des jeux, de faux combats.
Découvrant sur le sol des myriades de douilles
L’enfant est satisfait du butin de ses fouilles.
Il trace un jeu de dames sur un bout de carton
Ramassé dans les ruines d’une ancienne maison.
Les yeux de sa jeune sœur sont brillants et tout ronds
Dans un treillis elle coud une poupée de chiffon.
Pour lui quelques soldats ont fait une pyramide
Et il voit tout d’en haut, ses yeux noirs s’illuminent.
Cet enfant de la guerre a mille et une idées
Quelques planches trouées, des roulettes rouillées,
Il va se faire un skate et s’accrocher aux chars.
Mais le soleil se couche, il se fait déjà tard
Et l’enfant de la guerre doit rentrer au bercail
Retrouver sa maman qui nourrit sa marmaille
D’un peu de lait bien chaud, de pain et puis de beurre.
Elle les embrasse tous et les serre sur son cœur..
Ces enfants de la guerre n’ont pas connu leur père,
Mais ils en voient l’image dans les yeux de leur mère.

Classe de 6ème5

Poème primé dans la catégorie « travail collectif au collège »
Jury composé de poètes, d’écrivains, de professeurs

Concours organisé par l’association « Lire ensemble » basée à Monieux.

 
Collège Jules Verne – Domaine de Fargues - 84130 Le Pontet – Responsable de publication : Mme Troussier
Dernière mise à jour : vendredi 9 avril 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille