Jules Verne
Collège
Le Pontet
 

Entre SLAM et RAP [2]

Je viens de là

samedi 20 août 2016, par V. VERZIER

textes rédigés par les élèves de cinquième et quatrième de l’année 2015/2016

Je viens de là

version SLAM

je viens de là
lo bengo da li
i come from there
ana min hunak
yo vengo de alli
oraya gelen

Je viens de là, là où les gars de la cité ont du style

Là où tout le monde s’habille Emporio Armani , survet du Real ou de Marseille sac à dos DC nike Huarache, sacoche Eastpak.

Là où les petites sœurs font les belles du haut de leurs talons brillants Louboutin
maquillées comme des grandes

Je viens de là, là où les grands-frères roulent en BM avec Jul et Alonzo dans les baffles à fond la caisse.

Je viens de là, là où certains braquent, cassent des ATM et vont dans les cases prisons ne passent pas par la Case départ et ne touchent pas 20 000

Je viens de là, là où les petits pensent que dans le quartier on ne se fait jamais embarquer.

Je viens de là, là où quand tu apprends la mort d’un membre de ta famille que tu n’as pas vu grandir tu dois surmonter

Je viens de là, là où les petits en Stunt ou en Piwi cabrent font des Y ou des I pour faire les beaux pour que les yeux des filles brillent s’illuminent

Où au fond des cages d’escaliers, branchés sur ipod rappent et dansent comme à la télé

Je viens de là, là où quand tout est noir..... les petits geeks se réveillent et se prennent pour des guerriers des chevaliers des soldats de nuit ..... sur Call of duty Black Ops GTA Tom Clancy

Je viens de là, là où les grands-pères et les grands-mères à leur balcon font les guetteurs les choufs les commères des commentaires sur les gens pas clairs

Je viens de là, là où les pères rentrent crevés lessivés du boulot et s’affalent sur le clics clacs rêvent d’endroits paradisiaques calés au fond d’un hamac

où les mères qui travaillent jours et nuits essoufflées fatiguées vont direct se coucher

quoi qu’est-ce que tu veux gros !
tu as du flow
tu veux me tester
prends le micro
je tire une rafale de mots elle te troue le cerveau le cœur la peau

Je viens de là de Marseille, Avignon Paris du Maroc d’Espagne ou bien d’Italie ici il n’y a pas de frontières pas de couleur on est du même pays

je viens de là
lo bengo da li
i come from there
ana min hunak
yo vengo de alli
oraya gelen

Je viens de là

version RAP

Je viens de là où on dit « 84 en force »
Je viens de là où on galère à trouver du travail
Je viens de là où on produit du son pas cher
Je viens de là où les jeunes mettent leur scooter en Y

Je viens de là où certains font les macs
Dis- moi à quoi ça sert
Je viens de là où ça passe
Je viens de là où ça casse

Je viens de là où y’a de la crasse et des gens qui te tracassent
Je viens de là, là d’où toi tu viens pas
Là où
Un jour on rit , un jour on pleure,
Un jour on vit, un jour on meurt
Là où y a de la vie, de la passion, de l’amour
Là où la richesse est dans les cœurs

Je viens de là où les grands veulent rouler en BM sur la côte,
Faire des rafales à moto, à Monaco
Du Jet-ski à Porto Vecchio,
Mais se calent en Punto au pont des 2 eaux.

Je viens de là,
Lunettes Gucci et Polo Ralph
J’traine à Auchan avec le survet’ Croco
Là où les petits font des saltos, Où ça rode en clio
ça écoute Jul ça écoute Alonzo

Je viens de là, là où la police tourne,
Où j’en ai marre des cris car j’ai la tête qui tourn
Je viens de là où les gars charbonnent dans l’allée,
Là où tu sens de la drogue à peine rentré

Je viens de là où les petits insultent les morts dans les quartier
Je viens de là où les jeunes jouent tous les jours au foot
Tappent la discute puis rentrent chez eux sur la console et shootent

Là où tu prends le scoot pour rouler, pour t’évader,
Slalom entre les voitures, kit non homologé
poursuites en Suzuki, avec les condés

 
Collège Jules Verne – Domaine de Fargues - 84130 Le Pontet – Responsable de publication : Mme Troussier
Dernière mise à jour : vendredi 30 octobre 2020 – Tous droits réservés © 2008-2020, Académie d'Aix-Marseille